Hués par la population à leur arrivée au Havre pour les bombardements des 5 et 6 septembre, les soldats britanniques ne suivirent pourtant pas tous les ordres de leur haut commandement pour la libération du Havre.

Un officier, le capitaine William Douglas Home du 141st Royal Armoured Corps dit "les crocodiles" refusa de participer avec ses chars lance-flammes à l'opération alliée de libération du Havre car selon lui la capitulation des allemands était inévitable et que le haut commandement britannique avait refusé l'évacuation des civils.

Ce refus d'obéir à ce qu'il considérait comme un crime de guerre lui valu d'être rayé des cadres de l'armée et d'effectuer un an de travaux forcés. Il ne regretta jamais son acte qu'il expliqua dans une pièce de théatre : "Le mauvais soldat Smith". En 1988, il demanda sa réhabilitation qu'il n'obtint pas.

Né le 3 juin 1912 à Edinbourg, il mourut le 28 septembre 1992 à Winchester.

Voici l'article de Paris-Normandie lors de son décés (publié le jeudi 1ier octobre 1992) :

article01

article02

Pour le détail des bombardements, il faut lire les deux excellents articles de Damien et Géo :

http://lehavrephoto.canalblog.com/

http://lehavredavant.canalblog.com/