GOE_500_LH_110_C_MALE_MAREE_V2

 

L'histoire havraise vue du ciel : 

La mâle marée du 15 janvier 1525, 
une nuit à ne pas mettre un Goéland dehors....

Le jour de la Saint-Maur éclata dans la nuit un gigantesque ouragan qui commença par culbuter 34 canons à Chef-de-Caux.
Couplée à un fort coefficient, cette tempête provoqua une terrible marée au Havre que rien ne pouvait arrêter. 
L'eau recouvrit le sol non exhaussé voir même situé en contre bas du niveau de la mer et détruisit les rues, les places et de nombreuses maisons de la ville en plein développement. 
Ces vagues causèrent la mort de plus de 100 personnes (sur près de 600) principalement dans l’ancien hameau provisoire se trouvant sur la digue sud à l’emplacement actuel de la pointe de Floride. 
28 navires de pêche aux harengs et aux maquereaux projetés par cette houle dantesque, s’envasèrent au retrait des flots au pied de la côte de Graville dans les fossés de l'ancien château ou ils finirent démanteler. 
Depuis ce jour et jusqu’a la révolution française, une messe et une procession commémorèrent ce triste événement dont il ne reste aujourd'hui aucune trace pas même une petite plaque.